le coteau Le Coteau
 
 
 

Histoire

Longtemps, simple hameau dépendant de la paroisse de Parigny (entre le Forez et le Beaujolais), Le Coteau doit son nom à sa situation élevée au dessus des balmes bordant le fleuve Loire.

Les Balmes

ancien trafic fluvial

 

Un premier hameau voit le jour à Varennes, en bord de Loire, du fait de la présence d’un gué sur le Grand chemin (de Paris en direction du sud) à l’époque gallo-romaine La bourgade se développe à partir du XVe siècle grâce au trafic fluvial et routier.
Dès le début du XVIIe, la famille Cozon, s’installe sur les bords de la rivière Le Rhins où elle possède un pavillon, au cœur de la terre de Rhins, vaste domaine de bois et de prés. Leurs descendants font construire un manoir : le Château de Rhins. Il sera agrandi au fil du temps, (principalement par le Marquis Marc-Louis de Tardy)  jusqu’à la construction de l’Orangerie.
 

Château de rhins

Portrait de Tardy

 

Le véritable essor de la ville se fera après la vente du domaine de Rhins (en 1886), qui enserrait alors Le Coteau de toutes parts, en représentant plus de la moitié de la surface de la commune, permettant ainsi son urbanisation.
Les crues ont nécessité la construction d’un pont pour remplacer le passage à gué. Le premier pont (en bois) fut construit entre 1630 et 1640. De structure fragile, le pont dut être rebâti à plusieurs reprises avant qu’il soit construit en pierre, pont actuel reliant Roanne et Le Coteau.
 



En 1755, un vaste programme de voirie eut lieu sur le plan national : la grande route royale de Paris à Lyon (future Nationale 7) est ouverte. Cette voie va changer l’aspect du Coteau avec l’implantation de commerces et d’auberges.
À partir de cette époque, le nombre d’habitants progresse très nettement :
 

750 hab en 1791
1480 hab en 1846
5365 hab en 1931
7548 hab en 1999

 

Le Coteau devient commune le 9 juillet 1845 par décision du roi Louis Philippe
La première équipe municipale sera élue en 1845 avec M. Etienne Legrand, premier maire de la commune.

Les Maires du Coteau

  • Etienne Legrand, élu le 17 décembre 1845
  • Pierre Lievre, élu le 15 mars 1849
  • Auguste Bousson, élu le 27 juillet 1852
  • Simon Gontier, élu le 7 juin 1855
  • Joanny Pomey, élu le 7 mai 1871
  • Joseph Grangette, élu le 16 juin 1878
  • André Vivier-Robert, élu le 28 mars 1886
  • Didier Remontet, élu le 15 mai 1904
  • Félix Terrenoire, élu le 19 mai 1912
  • Antoine Bert, élu le 8 mars 1914
  • Antoine Bécot, élu le 6 décembre 1919

Au cours de la  Seconde Guerre Mondiale, ont été nommés par arrêté préfectoral :
Jean Clermont, le 31 mars 1941 et Francis Passager, le 16 octobre 1942

  • Antoine Bécot, élu le 15 décembre 1944
  • Charles Gallet, élu le 21 juin 1952
  • Lucien Burdin, élu le 6 mars 1975
  • Pierre Fernier, élu le 12 mars 1989
  • Jean-Paul Burdin, élu le 18 mars 2001
  • Jean-Paul Burdin, élu 16 mars 2008
  • Jean-Louis Desbenoit, élu le 30 mars 2014
  • Sandra Creuzet, élue le 25 mai 2020
 
 
 
 
MAIRIE DU COTEAU
Parc Bécot 
CS 80093 - 42125 LE COTEAU CEDEX
Tél. 04 77 67 05 11
contact@mairie-lecoteau.fr
Accueil : lundi au vendredi
8h/12h - 13h30/17h
COVID-19
Le port du masque à l'accueil est obligatoire
Décret n°2020-884 du 17 juillet 2020 
 
 
 
/ Mentions légales / Contributeurs / Contact Retour haut de page