ACTUALITÉ
  1. Accueil
  2. |
  3. Environnement
  4. |
  5. Sécheresse : Le...

Sécheresse : Le Coteau reste en « Alerte renforcée »

13 septembre 2022

Le département de la Loire connaît un déficit pluviométrique depuis le début de l’année, qui a conduit son placement en vigilance le 24 mai. Dans un arrêté du 12 septembre 2022, la Préfecture maintient le Coteau en Alerte renforcée.

La période de fortes chaleurs que traverse actuellement le département et l’absence de pluies depuis fin juin ont eu pour conséquence une forte baisse des débits des cours d’eau. L’absence de précipitations a conduit la Préfecture à envisager une dégradation de la situation hydrologique du département.

Dans ce contexte, des mesures sont prises afin de préserver les usages prioritaires et la survie des écosystèmes aquatiques. Principalement : 

 l’interdiction de l’arrosage des fleurs, des pelouses et des massifs fleuris ;
 l’interdiction de d’utilisation de l’eau pour l’arrosage des jardins potagers et des plantations arborées entre 8h et 20h.

Pour les usages économiques de l’eau (par les entreprises) :
• seuls les prélèvements indispensables dans les process de fabrication industrielle sont autorisés.
• l’irrigation des cultures agricoles est soumise à des restrictions horaires supplémentaires, qui dépendent des cultures concernées et des matériels utilisés. L’irrigation des prairies de graminées est interdite. Ces limitations ne s’appliquent pas aux retenues de stockage.

Le prélèvement dans les cours d’eau (bief, pompage) ou dans les nappes pour le remplissage des plans d’eau est totalement interdit.

Un contrevenant aux mesures de restriction encourt une amende de 5e classe, soit 1500 euros (3000 euros en cas de récidive). Cette amende peut être quintuplée pour une personne morale (entreprise).

> Synthèse des restrictions selon le niveau d’alerte

Le détail des mesures de limitation et les communes concernées sont annexés à l’arrêté préfectoral et consultables sur le site Internet des services de l’État (http://www.loire.gouv.fr/

L’État appelle chacun à limiter impérativement sa consommation d’eau, afin de préserver la ressource en eau et les milieux aquatiques.